Grève Air France le 5 Décembre 2019

Grève Ai France

Grève Air France du 5 Décembre 2019: Onze syndicats de la compagnie aérienne française, dont le premier syndicat des personnels au sol FO Air France, ont appelé leurs salariés à faire grève le 5 décembre 2019.

Le but de cette grève est de rejoindre le mouvement social contre la réforme des retraites.

« Cette mobilisation doit conduire à bloquer l’ensemble des transports, leurs logistiques et leurs infrastructures… » (Le Parisien, 8 novembre 2019).

A ce jour, les syndicats de pilotes et du personnel naviguant commercial (hôtesses de l’air et stewards) n’appellent pas à se mobiliser…

Ces salariés d’Air France devront déclarer 48H maximum avant la date du 5 décembre s’ils font grève ou pas afin que les passagers soient informés.

Ce qui vous attend  

La grève est susceptible d’engendrer des perturbations « partout sur le territoire » (HuffPost, 22 novembre 2019). Certains syndicats comme FO et la CGT (syndicats des personnels au sol) « souhaitent un mouvement reconductible » (HuffPost, 22 novembre 2019).

Les grands aéroports français pourraient alors enregistrer des retards ou des vols annulés.

Quel recours en matière de grève ?

La première chose à savoir pour prétendre à une indemnisation : la grève est-elle due à la compagnie aérienne ou non ?

Le règlement CE n°261/2004 stipule qu’une indemnisation n’est possible que si la compagnie aérienne est responsable du retard, de l’annulation d’un vol ou du surbooking.

  • Si la grève est due à la compagnie aérienne : grève du personnel de la compagnie (pilotes, personnel naviguant commercial PNC, personnel au sol), alors la compagnie est responsable et le passager peut prétendre à une indemnité.
  • Si la grève n’est pas due à la compagnie aérienne : grève du personnel de l’aéroport, des contrôleurs aériens, des douanes…, alors la compagnie aérienne n’est pas tenue responsable et le passager ne peut prétendre à une indemnité.

Si la compagnie est responsable : prendre en compte le délai de prévenance  

Dans le cas où la compagnie aérienne est responsable, il faut également prendre en compte le délai de prévenance de l’annulation ou du changement de votre vol pour cause de grève :

  • Vous avez été prévenu plus de 14 jours avant la date de votre départ, la compagnie vous a averti dans un délai suffisant pour vous permettre de vous organiser différemment, vous n’avez pas droit à une indemnité.
  • Vous avez été prévenu moins de 14 jours avant la date de votre départ, le délai de prévenance est trop court et vous pouvez ainsi prétendre à une indemnité.

Quel peut être le montant de mon indemnité ?  

Le montant de celle-ci varie en fonction de la distance de votre vol :

– 250 € dans le cas d’un vol jusqu’à 1500 km

– 400 € dans le cas d’un vol au sein de l’Union Européenne de plus de 1500 km et de 1500 à 3500 km pour les autres vols

– 600 € dans le cas d’un vol de plus de 3500 km

 

Par conséquent, si la grève est inhérente à la compagnie aérienne et si, en cas d’une annulation ou d’une modification de votre vol, celle-ci vous a prévenu moins de 14 jours avant la date de votre départ, alors vous pouvez mandater OuiFlight pour faire valoir vos droits.

En cas d’annulation, de retard ou de surbooking pendant la grève et une fois celle-ci terminée, vous pouvez tester votre éligibilité à une indemnisation grâce à notre calculateur.

Ouiflight traite directement avec les compagnies aériennes et toute notre équipe vous accompagne pour réclamer une indemnisation auprès d’elles.

Faites appel aux services de OuiFlight et obtenez votre
indemnité… jusqu’à 600€ par personne

Obtenez votre indemnité